Administration

La Sainte Barbe chez les sapeurs-pompiers de TAIARAPU-OUEST.

🌞🌺 Dans la commune associée de VAIRAO, s’est déroulée la fête chez les pompiers.

📜👉 Pendant toute la matinée ensoleillée, des discours des élus, des chants, une remise de galons, des démonstrations d’ appareils et de véhicules des pompiers, nous ont été partagés dans une ambiance musicale et chaleureuse.
C’était une occasion de faire part des témoignages, des expériences professionnelles sur le terrain.
Remplis de reconnaissance envers les élus municipaux de TAIARAPU-OUEST pour les équipements et véhicules, la sécurité civile sollicite davantage de matériels, des accessoires et du personnel pour assurer l’accompagnement de la sécurité des Jeux Olympiques en juillet 2024.

✅👉 « Faire Sainte Barbe » est souvent un moment privilégié pour réaffirmer la cohésion du groupe, rendre hommage aux disparus.
C’est un véritable temps fort de l’année, le moment où l’on se retrouve simplement pour partager un bon repas dans une ambiance amicale et familiale.

🤔💡 « Qui connait la légende de la Sainte Barbe? Voici la vie de la Sainte Barbe.
Originaire d’Orient au milieu du IIIe siècle, Barbara est la fille unique de Dioscore. Elle est d’une grande beauté, elle reçoit beaucoup de demandes en mariage de puissants seigneurs mais elle refuse de se marier. Son père l’enferme alors dans une tour d’un grand luxe, où elle vivra à l’écart des hommes. Pendant l’absence de son père, convoqué par l’Empereur, le Christ se révèle à elle.
Elle se convertit au Christianisme. Sa conversion est matérialisée par la troisième fenêtre qu’elle fait percer dans la tour, symbolisant la Trinité. La colère de son père sera terrible. Il brandit son épée et la poursuit dans la ville. Elle arrive à se cacher mais un berger la dénonce. Il la saisit par les cheveux, la traîne jusqu’à la ville et l’enferme dans un donjon. Le lendemain, il la conduit devant le juge Marcien.

Elle refuse d’abjurer la religion chrétienne. Le juge la condamne aux pires tortures sous le regard de son père. On lui arrache les seins avec des peignes de fer, la brûle avec des lames rougies puis elle est fouettée. Mais, par la grâce de Dieu, elle ne ressent pas la douleur. Enfin, elle est promenée nue à travers le pays, tirée par un cheval. Elle implore Dieu et un ange vient cacher sa nudité. Elle refuse toujours d’abjurer alors son père la décapite. Aussitôt, il est frappé par la foudre et réduit en poussière. » raconté par le Maire de TAIARAPU-OUEST, HAMBLIN Tetuanui, lors de son discours.

📷👇 Les images montreront la passion, le courage et le vif désir de servir sa population sans limite de nos vaillants sapeurs-pompiers de TAIARAPU-OUEST.