AdministrationPrestataires nautiques

Une douzaine de prestataires nautiques, représentants associatifs et membres du comité du tourisme de Taiarapu-Ouest ont participé à une réunion organisée par la commune, mardi 06 décembre 2022, dans la matinée, à la mairie de Vairao. Trois sujets d’actualité étaient à l’ordre du jour. Ils ont été développés et interrogés en présence de la deuxième adjointe au maire de Taiarapu-Ouest, Évelyne METUA-WHITMAN, et de la directrice générale des services, Hélène FARIKI.

Chacun a pu donner son avis sur le projet de réglementation des zones de mouillage porté par la commune de Taiarapu-Ouest, avec l’appui technique de la DPAM. Entre autres remarques, la nuisance sonore des yachts et leur trop grande proximité avec le « petit » récif ont été rapportées, tandis que la proposition d’éteindre les moteurs des embarcations dans la rivière Vaipoiri a été partagée.

Dans la continuité du point précédent, un projet de charte des prestataires nautiques de Taiarapu-Ouest va prendre forme grâce à la création d’un comité de travail, dont les membres ont été désignés. Il s’agit d’Annick PAOFAI, Bernadette TAPUTU-WASNA, Pamela SALMON, Christel BERNADINO, Hitinui LEVY, Teva ROCHETTE et Varink TAMA. Les termes seront discutés afin d’aboutir à un « code éthique et déontologique » vis-à-vis de l’environnement, des clients, des riverains et des autres prestataires.

Pour finir, une évaluation environnementale portant sur l’état de santé des peuplements du rāhui de Teahupo’o a été présentée par Charles EGRETAUD, représentant du bureau d’études Pae Tai Pae Uta, missionné par la DIREN. Ce dernier a exposé les modalités de mise en œuvre de ce suivi annuel par drone sous-marin sur la base de stations cartographiées. La vitalité corallienne et la représentativité des espèces font partie des points d’intérêt. La prochaine étude sera menée en partenariat avec l’association Puna Rāhui de Teahupo’o. L’occasion d’annoncer que la surveillance du rāhui est renforcée en cette période de fêtes : pour rappel, tout pêcheur surpris dans la zone s’expose à une saisie de son matériel et à une amende.

Merci à l’ensemble des participants pour ces échanges constructifs amenés à se poursuivre.