AdministrationSolidaritéHoule vigilance rouge

MARDI 12 JUILLET 2022

Compte-tenu des prévisions de Météo-France indiquant l’arrivée d’une très forte houle de Sud-Ouest, une réunion de sécurité s’est tenue en fin de matinée, à la mairie de Vairao, en présence du premier adjoint au maire de Taiarapu-Ouest, Arthur MATI, de la maire déléguée de Teahupo’o, Roniu TUPANA-POAREU, et de la directrice générale des services, ainsi que des chefs des pompiers et de la police municipale. Le président du Tahiti Iti Surf Club, Max WASNA, s’est joint à la réunion pour confirmer que la compétition en cours à Vairao serait suspendue.

Une tournée de sensibilisation a été opérée dans l’après-midi par la police municipale et les pompiers, accompagnés de plusieurs élus des trois communes associées de Toahotu, Vairao et Teahupo’o, afin d’avertir les administrés les plus exposés à la houle et de les conseiller sur la marche à suivre. Une démarche qui s’est avérée utile, une partie des administrés rencontrés n’étant pas pleinement informés du phénomène à venir. A 18 heures, l’arrêté municipal est entré en vigueur en complément de celui du haut-commissariat, interdisant temporairement la baignade et les activités nautiques, notamment.

  • Quelques recommandations d’usage :
  • Surélever les biens (meubles, électroménager, etc.) et éloigner les va’a et autres embarcations du bord de mer.
  • Quitter son domicile lorsque celui-ci est trop exposé pour se placer soi-même et ses proches à l’abri.
  • Couper l’électricité au disjoncteur pour éviter les risques d’électrocution.

Ces recommandations s’ajoutent à celles émises par Météo-France en cas de vigilance rouge pour forte houle : https://meteo.pf/…/comment-se-comporter-cas-fortes-houles

  • Rappel des numéros d’urgence à Taiarapu-Ouest :

Police municipale : 40548114 – 89470050

Pompiers : 40579832 – 89470037 – 18

Gendarmerie : 17

Les services municipaux concernés, y compris les services techniques, ont été placés en alerte, prêts à intervenir en cas de besoin.

MERCREDI 13 JUILLET 2022

 

La houle a commencé à impacter la commune dans la matinée. Pompiers, policiers municipaux, agents des services techniques, élus et bénévoles sont intervenus sans interruption, en partenariat avec la gendarmerie nationale, pour porter assistance aux foyers inondés et aux quelques blessés recensés, tout en gérant d’autres urgences, dont un accident de la circulation survenu en montagne.

 

Plusieurs portions de route submergées ont été déblayées en partenariat avec la Direction de l’Équipement, comme à Mitirapa et à la plage de Maui, à Toahotu. En milieu de journée, la marina de Teahupo’o, régulièrement submergée, a été fermée au public. Un filtrage routier a également été mis en place jusqu’au PK 0 inondé, qui a été évacué par mesure de sécurité, mais aussi pour tenter de limiter les accès à la mer.

 

Dans le cadre d’une tournée sur la côte Ouest, le président de la Polynésie française, Édouard FRITCH, s’est rendu à Teahupo’o en milieu d’après-midi, accompagné du ministre de l’Équipement, René TEMEHARO, pour constater les dégâts et rencontrer plusieurs familles sinistrées en prévision d’un conseil des ministres extraordinaire.

 

Au terme de cette journée intense en émotions, le maire de Taiarapu-Ouest, Tetuanui HAMBLIN, a adressé son soutien aux familles inondées et ses encouragements aux agents et bénévoles mobilisés pour leur venir en aide, au nom de l’ensemble du conseil municipal : https://fb.watch/effOV5RwQr/

JEUDI 14 JUILLET 2022

À midi, la vigilance pour forte houle est passée à l’orange, mais la prudence était toujours de mise. Suite aux nombreux dégâts occasionnés, trois équipes de l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH) ont entamé une tournée à Taiarapu-Ouest en début d’après-midi, en commençant par la commune associée de Teahupo’o, Fenua ‘Aihere compris, après s’être entretenus avec le maire de Taiarapu-Ouest, Tetuanui HAMBLIN, la maire déléguée de Teahupo’o, Roniu TUPANA-POAREU, et le référent du Plan Communal de Sauvegarde (PCS), Haamoe HOATA.

Accompagnés de pompiers, de policiers municipaux et de la conseillère Angélina FAATIARAU, ces agents avaient pour mission de recenser les sinistrés et de répertorier les dégâts au niveau des habitations. Cinq familles de Teahupo’o étaient alors hébergées entre la salle omnisports et les paroisses religieuses, d’autres ne souhaitant pas quitter leur domicile.

VENDREDI 15 JUILLET 2022

Dès le matin, des agents de la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) de l’antenne de Taiarapu ont sillonné la commune de Taiarapu-Ouest. Ils se sont notamment rendus à Vairao et à Teahupo’o, y compris dans une partie du Fenua ‘Aihere, la zone maritime étant toujours difficile d’accès en raison des conditions météorologiques et des pontons détruits par la houle. La mission des agents du service social était de recenser les dégâts auprès des familles sinistrées et les besoins de première nécessité pour attribuer des bons en alimentation et hygiène en urgence, ainsi que des aides en matière d’équipement sous quelques jours.

Dans le même temps, des agents techniques et administratifs de Taiarapu-Ouest étaient mobilisés sur le terrain, chargés d’évacuer les déchets charriés par la mer et les encombrants inutilisables, de rétablir le courant et l’alimentation en eau dans les foyers concernés, de désencombrer les embouchures, mais aussi de participer au recensement des familles sinistrées pour mieux leur venir en aide. Des agents de Tahiti Sud Énergie (TSE) et OPT sont également intervenus.

Les bénévoles étaient toujours à l’ouvrage. À Teahupo’o, plusieurs équipes de jeunes supervisés par la maire déléguée, Roniu TUPANA-POAREU, ont proposé sans relâche leurs services pour nettoyer les fare et les jardins balayés par la mer.

En fin de matinée, le député Steve CHAILLOUX s’est entretenu avec le maire de Taiarapu-Ouest, Tetuanui HAMBLIN, et la maire déléguée de Teahupo’o, après avoir rendu visite à plusieurs foyers sinistrés de la commune. Le représentant à l’Assemblée nationale a assuré son soutien aux familles et aux équipes, qui prendra la forme d’un courrier adressé à l’État.

Le plan communal de sauvegarde (PCS) a été levé avec le passage à une vigilance jaune. En fin de journée, l’état de catastrophe naturelle a été acté lors d’un conseil des ministres extraordinaire, permettant d’actionner les aides.

Une soirée de chants et de prières s’est tenue à la salle omnisports de Teahupo’o, tandis qu’une collecte de dons était organisée au Tiurai de Toahotu, durant le week-end.