Secteur primaireProjet-pilote de cage à poissons à Vairao

De nombreux acteurs de l’économie bleue étaient réunis, mardi 2 août 2022, en matinée, au quai de Vairao, à l’occasion de la présentation du projet de cage à poissons à petite échelle piloté par la Chambre de l’Agriculture et de la Pêche Lagonaire, en partenariat avec le Pays et la commune. Le conseil municipal de Taiarapu-Ouest était au rendez-vous, dont le maire, Tetuanui HAMBLIN, et le maire délégué de Vairao, Jonathan TARIHAA, ainsi que plusieurs élus de Terehēamanu et de Raiatea, où une seconde cage est en cours d’expérimentation.

Accompagné de plusieurs techniciens, dont Marc FABRESSE, le président de la CAPL, Thomas MOUTAME, a présenté les enjeux de ce projet-pilote, rendu possible par le travail quotidien de Varink TAMA, membre de la coopérative des pêcheurs de Vairao et élue à la CAPL, en charge du nourrissage des alvins collectés au large en février, tâche pour laquelle elle a privilégié les déchets de légumes et de poissons aux granulés : son « secret » pour un grossissement à moindre coût !

Valoriser les ressources marines tout en les préservant, dans un contexte de défi d’autonomie alimentaire et de crise économique, c’est le pari de ce projet, qui repose sur la mise en place d’outils « simples et accessiblese » aux familles et aux jeunes porteurs de projets. Selon le représentant du ministère, c’est une opportunité pour « diversifier les activités des pêcheurs lagonaires à Tahiti et dans les îles ».

Des affiches détaillent les estimations du coût du matériel, de la phase d’installation, de l’entretien et du suivi, et des recettes par cycle de production. Plusieurs espèces ont été testées avec succès, avec divers débouchés envisagés en termes de vente : bord de route, magasins, cantines, transformation, etc.

La CAPL et le Pays se donnent encore quelques mois pour finaliser le dispositif, qui devrait aboutir d’ici début 2023 sur un accompagnement pour les démarches administratives, via un « parcours à l’installation » simplifié, tout en s’assurant que les élevages soient menés dans le respect de l’environnement, sans oublier une formation professionnelle et des aides à l’investissement. À la demande des élus de Taiarapu-Ouest, l’équipe ne manquera pas de revenir présenter le projet à la population. D’ici là, les personnes intéressées peuvent se faire connaître au 40 50 26 90 ou par mail : heimanu.estall@capl.pf

La rencontre s’est achevée par une session de pêche depuis le ponton flottant, où la cage avait été déplacée. Les participants ont ensuite été conviés au Tiurai de Vairao pour un repas préparé par les forains. Du lagon à l’assiette : les poissons élevés par Varink TAMA étaient au menu, entre autres mets aux saveurs locales. Un régal !