EconomieUncategorized

TEAHUPOO RAHUI PROTECTEUR DU LAGON – Que devient-il ? FAPE ON THE PLACE‼️‼️

Aujourd’hui, le Rahui de Teahupoo a été le sujet principal de la rencontre entre mademoiselle Solène le MOUËL et les responsables du RAHUI (aire marine protégée).

Mandatée par la Fédération des associations de protection de l’environnement, elle a souhaité rencontrer les principaux acteurs du Rahui de TEAHUPOO, en place depuis 2014, afin de recenser les besoins de co-constructions, de co-actions en cours ou possibles, entre les diverses parties prenantes que sont l’association PUNA RAHUI, la Commune et la DIREN. (Direction de l’environnement)

D’emblée, la première problématique s’est orientée vers la surveillance et l’absence de moyens pour baliser la zone des 50m autorisée à la navigation.

Selon M.BRANDER qui assure la surveillance depuis son domicile, le braconage est encore très présent. Il convient de renforcer la surveillance par un investissement dans des moyens d’interventions plus rapides notamment durant la nuit.

Peva LEVY, nous rapporte la présence régulière de pêcheurs venus d’ailleurs qui pillent les ressources locales ignorant les sévères réprimandes et ce au risque d’être saisis de leur matériel de pêche, de leur embarcation et de leur véhicule.

L’ autre point fut celui du manque de panneaux indicateurs pourtant sollicités à de nombreuses reprises tant au pays qu’à la commune.
Ces constats feront l’objet de demandes de financements à la commune, au pays et à la FAPE.

Une prochaine réunion du comité de pilotage sera programmée avec les pouvoirs publics afin d’apporter plus de visibilité sur les investissements à réaliser tant par la Diren, la commune que par l’association.

En attendant, les renseignements récoltés devraient permettre de disposer d’éléments pour répondre à l’appel à projets de la FAPE et décrocher une subvention de 500 000 fcp pour l’installation de balises.

Monsieur Patrick RICHER, Adjoint au maire de la commune de Taiarapu-Ouest, remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont pris le temps de participer à cette rencontre.