EnvironnementRéunion AS Te Puna Rahui

Lundi 24 octobre 2022, les membres de l’association Te Puna Rāhui, présidée par Teva ROCHETTE, se sont réunis au centre Tefaao de Vairao en présence de plusieurs représentants du conseil municipal de Taiarapu-Ouest, dont le maire, Tetuanui HAMBLIN, et la maire déléguée de Teahupo’o, Roniu TUPANA-POAREU, assistés par la directrice générale des services, Hélène FARIKI.

Pour rappel, le rāhui de Teahupo’o est fermé. Les mesures de restriction en vigueur depuis juin 2014 (interdictions de circulation, de mouillage, de baignade et de pêche) sont toujours d’actualité.

Trois points étaient à l’ordre du jour :

  1. Établir un budget prévisionnel pour 2023, s’agissant des frais de carburant dans le cadre de la surveillance du rāhui, avant la prochaine réunion du comité de gestion en présence de la Direction de l’Environnement. Le bureau a convenu de se réunir début novembre pour établir et valider ce dossier, préalable à toute demande de subvention.
  1. Élaborer une charte communale des prestataires nautiques dans le lagon de Taiarapu-Ouest (hors rāhui), intégrant plusieurs volets : sécurité, culture, patrimoine, économie, environnement, urbanisme et aménagement, social, etc. L’ensemble des prestataires sera convié à une réunion dédiée.
  1. Présenter les grandes lignes du projet de règlementation du mouillage dans la commune de Taiarapu-Ouest. À Teahupo’o, après une enquête en porte-à-porte et une réunion publique, il n’y aurait plus aucun mouillage et la vitesse de navigation serait abaissée dans certaines zones à risque (chenal, baignade, etc.). Là aussi, les prestataires nautiques seront consultés lors d’une présentation dédiée.

Plusieurs projets, actuellement au stade de la réflexion, ont été évoqués en questions diverses :

▪️ Projet de déplacement de la limite du rāhui jusque dans la rivière de Vaipoiri.

▪️ Projet de construction d’un ponton attenant à la terre Tereva appartenant à la commune de Taiarapu-Ouest, destiné aux prestataires.

▪️ Projet de balisage de la limite des 50 mètres.

▪️ Projet de formation des pêcheurs quant à la réglementation du rāhui.

▪️ Projet de création d’une borne téléphonique de secours au Pari, en cas d’alerte en zone blanche.

Au cours de la rencontre, deux autres demandes ont été formulées concernant le signalement de la disparition ou du dysfonctionnement de plusieurs balises, et l’ajout de panneaux de signalisation nautiques aux abords du rāhui.