Secteur primaireMission Rori Rimatara Vairao Crédit TMP-Mahanatea GARBUTT

Le maire de Taiarapu-Ouest, Tetuanui HAMBLIN, et le maire délégué de Vairao, Jonathan TARIHAA, ont représenté la commune dans le cadre d’un déplacement de deux jours aux Australes, sur l’île de Rimatara, du mercredi 24 au jeudi 25 août 2022, pour un retour programmé dès le lendemain matin. La délégation était également composée de professionnels : Auguste BULUC, gérant de la S.C.A Tahiti Marine Products, et sa conseillère technique, Mahanatea GARBUTT, ainsi que Moana MAAMAATUAIAHUTAPU, responsable des programmes aquacoles à la Direction des ressources marines (DRM), basé au centre Ifremer de Vairao, partenaire scientifique du programme d’élevage des holothuries à mamelles.

L’exploitation du rori titi blanc est en cours de développement dans le lagon de Vairao. Cette espèce ne se reproduisant qu’à la faveur de la saison chaude, le défi consistait à trouver son homologue noire, connue pour se reproduire en saison fraîche, afin de garantir une continuité de production pour cette filière émergente.

L’objectif de cette mission était donc de confirmer la présence de géniteurs de rori titi noirs à Rimatara (via des prélèvements génétiques), d’estimer les stocks pour garantir une exploitation durable (l’espèce étant protégée localement et internationalement) et d’obtenir l’accord de la commune de Rimatara pour les futurs prélèvements. La commune de Taiarapu-Ouest était conviée en tant que partenaire, le conseil municipal ayant été préalablement consulté concernant l’accueil de cette espèce.

« Le bilan de ce déplacement est très positif. Nous avons pu échanger avec la commune de Rimatara : le maire, le conseil municipal et la population. Si les analyses se confirment, Rimatara sera aussi partenaire de ce projet », a indiqué le maire de Taiarapu-Ouest, Tetuanui HAMBLIN. « Pour Taiarapu-Ouest, le bon déroulement de ce projet offre des perspectives d’emploi et du travail pour les pêcheurs. Plusieurs jeunes ont déjà été embauchés », a précisé le maire de Vairao, Jonathan TARIHAA.

D’autres rencontres seront programmées dans le cadre du suivi de ce projet aquacole, qui ne manquera pas de créer des liens entre nos deux communes.

Crédit photo : Mahanatea GARBUTT/TMP.