InitiativesProjet de permanence CIRFA à Toahotu

Si le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) est déjà intervenu à Taiarapu-Ouest, la mise en œuvre d’une permanence décentralisée est un projet inédit.

Dans cette optique, l’adjudant-chef LOUISE, chef du bureau de l’armée de Terre, et l’adjudant-chef BU-LUC, résident de Toahotu, ont été reçus, jeudi 21 juillet 2022, à la mairie de Toahotu, par trois adjoints au maire de Taiarapu-Ouest, Arthur MATI, Patrick RICHER et Christine ROCHETTE, ainsi que deux conseillers municipaux, André TEVAEARAI et Ninitua FENUAITI, qui ont tous fait part de leur intérêt pour cette démarche à l’intention des jeunes en quête d’avenir.

Chaque année, 300 à 400 Polynésiens âgés de 18 à 30 ans, hommes et femmes, diplômés ou non, gagnent la métropole par ce biais, un premier contrat rémunéré de cinq ans en poche, tout en bénéficiant d’un accompagnement spécifique. Sur place, ils apprennent un savoir-faire doublé d’un savoir-être. Certains s’orientent vers de longues carrières, tandis que d’autres reviennent au Fenua au bout de quelques années, formés et diplômés. Tout en sachant qu’une autre voie est possible : celle de la réserve.

Actuellement, les jeunes souhaitant s’engager dans l’armée doivent se rendre à Arue. Une série de déplacements qui n’est pas à la portée de toutes les familles. Ce projet de permanence permettra d’assurer à Toahotu certaines étapes du processus de recrutement, telles que l’information collective, le test psychotechnique, le dépôt de dossier et, pourquoi pas, les épreuves sportives. De son côté, la municipalité mettra à disposition les locaux nécessaires à l’accueil des militaires et des candidats (salle ou bureau). La présence immédiate d’un arrêt de bus et du complexe sportif communal fait de la mairie de Toahotu une place de choix pour la mise en œuvre de cette initiative, qui devrait intéresser des jeunes de Taiarapu-Ouest et des communes voisines.

Proximité et accessibilité, tels sont les objectifs de ce projet-pilote, dont le coup d’envoi devrait être donné début septembre, à raison d’un mercredi par mois. Le planning de ces premières permanences mensuelles sera communiqué prochainement. D’ici là, des « fiches contacts » sont disponibles dans les mairies de Toahotu, Vairao et Teahupo’o.

Plus d’infos sur www.sengager.fr