CultureTiki Vairao

Posté à l’entrée de la mairie de Vairao, ce tiki a été sculpté entre 1990 et 1991 par Teiki KIIPUHIA. Aujourd’hui âgé de 65 ans, il a accepté de nous conter l’histoire de cette œuvre connue de tous à Taiarapu-Ouest, accompagné de sa nièce, Lanihei.

Le gardien de l’hôtel de ville est en réalité… une gardienne ! L’artiste a souhaité représenter une déesse marquisienne, en hommage à son île natale, Nuku Hiva, qu’il a quittée à l’âge de 7 ans. Plusieurs tiki de plus petite taille sont visibles sur son dos, entre ses jambes et à sa gauche, l’un assis sur une chaise et l’autre avec la bouche ouverte. On retrouve également des motifs marquisiens, un ‘ūmete, une chèvre et un penu, références aux traditions et aux besoins primordiaux que sont l’eau et l’alimentation.

Sculpté à Tautira alors que Teiki KIIPUHIA était gardien au CJA, ce tiki était initialement destiné à la mairie de cette section de commune de Taiarapu-Est. Guidé par son cœur, le sculpteur s’est installé à Vairao. Par conséquent, il a finalement choisi d’offrir sa création à sa nouvelle commune de résidence, quelques années plus tard, sous la mandature de Roger DOOM.

Pierre, bois, os, coco, l’artiste a travaillé toutes sortes de matières, mais il s’agirait de son unique œuvre exposée dans un lieu public. Il se réjouit d’ailleurs de cet emplacement. « Je suis content : je la vois tous les jours et tout le monde en profite ! ».