EducationJO 2024Visite ministre éducation

Quoi de mieux que les Jeux Olympiques pour insuffler le goût de l’effort et de la persévérance dans la pratique sportive, comme dans toutes les autres disciplines scolaires ?

C’est dans cet esprit de la #génération2024 que la ministre de l’Éducation, Christelle LEHARTEL, s’est rendue dans les trois écoles de Taiarapu-Ouest, mardi 22 novembre 2022, accompagnée du vice-recteur de la Polynésie française, Thierry TERRET, et de l’inspecteur de la circonscription pédagogique de Taiarapu, Jean-Louis LAFLAQUIÈRE. À chaque étape, la délégation a été reçue par les élus de Taiarapu-Ouest, les directeurs, les enseignants et, bien sûr, les élèves, impatients de montrer leurs prouesses sportives !

Chants en reo Tahiti, présentation des projets et démonstrations sportives étaient au programme :

  • À l’école Toerefau-Haitama de Toahotu, les temps de récréation sont désormais propices à la pratique de la corde à sauter, seul ou à plusieurs.
  • À l’école Potii de Vairao, ce sont des parcours sportifs qui sont proposés aux élèves de maternelle et d’élémentaire.
  • À l’école Ahototeina de Teahupo’o, ce sont des ateliers sportifs en autonomie et par équipes qui rencontrent un franc succès.

À chaque étape, la ministre et le vice-recteur se sont adressés aux enfants pour les encourager à continuer à pratiquer différentes activités physiques au quotidien. Cette visite était également l’occasion d’évoquer l’échéance olympique de juillet 2024, la commune se préparant à accueillir les épreuves de surf. Toutes les écoles primaires de Taiarapu-Ouest sont labellisées Génération 2024. Le challenge consiste désormais à passer du bronze à l’argent, puis à l’or, au travers de projets concrets, directement liés aux valeurs de l’olympisme.

Lors des discours, la maire déléguée de Toahotu, Charline SAINT-SAËNS, le maire délégué de Vairao, Jonathan TARIHAA, et la deuxième adjointe au maire de Taiarapu-Ouest, Évelyne METUA-WHITMAN, pour Teahupo’o, ont sollicité le soutien du Pays et de l’État sur plusieurs dossiers d’importance en matière d’éducation et de numérique (reconstruction du groupe scolaire de Toahotu, installation de la fibre optique), au nom du conseil municipal.

La matinée s’est achevée par une réunion des directeurs de la circonscription pédagogique de Taiarapu à l’école Ahototeina.

Visite ministre éducation
Discours de la ministre de l'éducation et du vice-recteur.

La délégation s’est ensuite rendue au lycée polyvalent de Taiarapu Nui et au collège de Taravao, établissements labellisés #génération2024 où bon nombre d’élèves de Taiarapu-Ouest poursuivent leur cursus secondaire.

Au lycée, la délégation a visité un « village olympique » où les élèves ont été initiés au tir à l’arc, au taekwondo et à la boxe par des champions de ces disciplines, dont les coachs et licenciés du Taiarapu Boxing Club. Des travaux pluridisciplinaires ont été présentés en présence de la direction et des enseignants, tels que des portraits de médaillés olympiques polynésiens, une interprétation polynésienne des anneaux olympiques et une planche de surf tatouée.

Une course en relais a permis aux élèves de relier le lycée au collège en arborant une flamme et une planche de surf végétales, à un peu plus d’un an et demi des épreuves olympiques de surf à Teahupo’o.

La délégation, rejointe par le maire délégué de Vairao, Jonathan TARIHAA, et la maire déléguée de Toahotu, Charline SAINT-SAËNS, a été accueillie au son des percussions traditionnelles, puis par un ‘orero et des discours assurés par les élèves, puis par le principal.

Trois présentations de projets pédagogiques menés dans le cadre des labels Génération 2024 et Éco-école ont permis d’apprécier l’implication des élèves et des enseignants de différentes classes à projets. Le projet « Te tama a Teva i Tai » avait d’ailleurs été présenté en conseil municipal, il y a quelques mois. Un comité de pilotage sera monté pour permettre à la commune de Taiarapu-Ouest d’accompagner et d’encourager les élèves dans leurs ambitions, celle de participer pleinement à l’accueil des JO 2024 sur leur territoire. La ministre de l’éducation a également encouragé les élèves à partager leurs propositions d’aménagement aux ministères concernés, avant de remettre un label supplémentaire au collège de Taravao : le Label Fenua Éducatif 2022-2023.

L’après-midi s’est achevé par des prestations culturelles, dont un chant associé à une danse, qui n’était pas sans rappeler la vague mythique de Teahupo’o.